Conférence Commando
Pour découvrir le répertoire théâtral
Avec Pierre Boudeulle et Christophe Dufour
Mis en scène par Akli Menni

Dossier Téatraki et Molière TÉLÉCHARGEABLE

Quels sont les enjeux des Conférences Commandos ?
Elles ont pour objectif principal de donner l’envie de lire les textes des auteurs dramatiques, de s’en emparer, de s’en amuser et d’aller au théâtre… en mettant en jeu quelques extraits de pièces montrés en différents styles, en soulignant leurs enjeux, en situant leur propos dans le contexte de l’époque de leur écriture et dans celui de notre siècle.
Pourquoi prendre deux clowns pour guides ?
Le clown, s’étonne, quoi de mieux pour que ces mots, âgés de quelques siècles, prennent une nouvelle jeunesse. Le clown vit au présent, donc pas de quatrième mur, mais une relation directe avec un lieu et ses occupants (le public). Le clown joue de tout ce qui se présente, transforme et croit : on est ici, dans une salle de classe, et nous voici ailleurs, par la grâce des mots et de quelques accessoires.

Theatre A ki
image-260

Téatraki ?
Nos deux conférenciers à gros nez font le pari de parcourir au pas de course 25 siècles de théâtre de tout poil en 45 minutes.

Un théâtre mauvais herbe qui a la vie dure :
Censure, pressions, monopole, interdictions. Alors qu’en est-il à notre époque ? Un théâtre ? Mais un théâtre à qui ?
Retour sur le passé d’un théâtre qui s’inquiète d’être obsolète.
Le théâtre déprime, il a tort.
Si le théâtre est un jeu, il est surtout enjeu.
Il reflète son temps. De tous temps.
Profane ou sacré, populaire ou bourgeois, le théâtre meurt, renaît, se transforme.
Aujourd’hui, il y a plus en vogue, plus spectaculaire, plus commercial.
Mais il est l’un des rares lieux de rencontre, de création et de contestation.
Le théâtre est à vendre, et pas au plus offrant, mais à qui il sera le plus nécessaire.
Alors un petit tour de futur propriétaire ?

av2203
image-261
Les grandes périodes de l’histoire
abordées
► Le théâtre dans l’Antiquité
Grèce: naissance du théâtre, mythologie, bacchanale et
compagnie.
Extrait d’Aristophane: Lysistrata.
Rome: farce militaire, jeux du cirque et fin de l’empire.
► Le théâtre du Moyen-âge
Coma du théâtre: farce, boniments et saltimbanques.
Résurrection du théâtre à l’Eglise. Reconstitution d’un
Mystère.
► A partir de La Renaissance
Tour d’Europe avec best of de Shakespeare, de Molière, de la
Commedia dell’arte.
La Foire face au monopole.
► Après La Révolution
Le Boulevard du Crime: parade, romantisme et vaudeville.
Antoine invente le théâtre moderne ; Stanislavski, la Méthode ;
Brecht, la Distanciation.
► Après-guerre
Surréalisme: l’Absurde face à l’horreur…
Agit prop, Théâtre-Forum et Happening.
► La Décentralisation
Du théâtre partout en France. Partout et par tous…

Molière


Molière, s’il reste l’ambassadeur numéro un du théâtre français, mieux, de l’esprit français, rebute à la lecture bien des personnes : la syntaxe, les habits de dentelle, quelques vieux mots, et voilà Molière ennuyeux, périmé, juste bon pour la Cour du Roi Soleil et les bourgeois d’aujourd’hui.
L’enjeu de cette Conférence Commando est de montrer toute la modernité de Molière, son sens du dialogue, son art du conflit et de la « tchache », son regard aiguisé sur les gens de son temps qui ont tant de point communs avec nous. L’intérêt étant de mettre « le doigt » sur ces points communs.

av2224
image-262
Après une présentation express de
l’auteur et de son temps, s’enchaînent
quatre extraits de pièces.
► Le bourgeois gentilhomme, Scène 4, acte I
Le Bourgeois est un parvenu, qui rêve d’être un Monsieur.
Dans ce monde où tout s’achète, il s’offre la culture du Maître
de philosophie, le lettré de la langue, le savant, et le larbin
quand il faut bien.
► Le médecin malgré lui, Scène 1, acte I
Sganarelle, le rigolo a l’alcool lourd et la main tout autant, et
Martine, son épouse, sa pacsée, la mère de ses enfants reste
dans sa chaumière, ou dans son F5..!
► Les fourberies de Scapin, Scène 7, acte II
Nous y verrons Scapin le rusé serviteur, soutirer, non sans
mal, 500 écus à Géronte.
► Tartuffe, Scène 3, acte III et Scène 5, acte
IV
Tartuffe est un faux dévot et Elmire, une femme bien avisée!
Elle va donc tenter de le démasquer.