J’aime, j’aime pas

 

Atelier d’écriture dans le cadre du projet Mille Vies – 15 janvier 

 

1000 vies-6678 (Copier)
image-707

J’aime me rendre utile aux autres.

J’aime pas les interdits, je pense qu’il est interdit d’interdire !

J’aime pas rester à rien faire : la vie est trop courte.

J’aime que l’on me rende justice.

J’aime pas quand mon impulsivité prend le dessus sur mes sentiments.

J’aime l’Irlande et l’Écosse, je rêve d’y aller…

J’aime le théâtre, cela me permet de m’épanouir.

J’aime me promener dans la montagne.

J’aime peindre avec de la musique en sourdine.

J’aime pas la science-fiction. Le monde est assez effrayant comme ça, inutile d’en rajouter !

J’aime pas le conformisme, chacun se construit comme il peut.

J’aime quand personne n’est là pour me dire ce que j’ai à faire.

J’aimerais être plus zen.

J’aime voir les masques tomber.

J’aime les satires de Charlie Hebdo, ils sont libres penseurs.

J’aime entendre les oiseaux chanter.

J’aime être en compagnie de mon petit-fils et le dorloter.

J’aime voir mes deux fils heureux, les voir sourire et faire la prière.

J’ai aimé la fois où je me suis intégrée dans mon nouveau travail.

J’aime la cuisine et toutes les épices.

J’aime pas que mon mari mette un frein à mes ambitions de décoration.

J’aime le respect, même si on n’est pas obligés d’aimer tout le monde.

J’aime marcher sur une plage déserte, les pieds dans le sable, un chien à mes côtés.

J’aime pas les salles d’attentes.

J’aimais pas le sport à l’école. On disait que c’était de la détente alors que c’était noté !

J’aime pas la violence gratuite qui s’exprime à travers des paroles ou des gestes.

J’aime jardiner.

J’aime donner la vie.

J’aime pas rester à ne rien faire.

J’aime les sorties au restaurant.

J’aime pas la normalité imposée par la société : Travail, Famille, Modernité.

J’aimais pas quand, enfant, on m’affublait de sobriquets méchants.

J’aime pas voir les gens seuls les jours de fête.

J’aime redonner une nouvelle vie aux objets

J’aime l’idée de m’ouvrir aux autres car en chacun il y a quelque chose à apprendre.

J’aime cuisiner le couscous pour mes amis et la famille, et que tout le monde se régale.

J’aime rester au calme, chez moi, avec un thermos de café chaud.

J’aime être seule sur les chemins, entouré de Dame Nature.

J’aime la musique.

J’aime prendre la route et ne pas sentir de patron derrière moi !

J’aimerais réussir à dire tout ce que je ressens.

Houria, Jean-Pierre, Dominique, Isabelle, Djamilah et Emmanuelle.